Isolation-info.fr La meilleure plateforme de comparaison de devis

Types d'isolation

Vous avez décidé d’isoler votre maison, mais vous êtes un peu perdu face à toutes les possibilités ? Pour vous aider à y voir plus clair, voici une liste complète des différents types d’isolation, que l’on peut regrouper selon les matériaux isolants, selon leur forme ou selon leur objectif.


Table des matières

Selon les matériaux isolants
1. Laine minérale
2. Isolants écologiques
3. Isolants synthétiques

Selon la forme
1. Rouleaux isolants
2. Panneaux isolants rigides
3. Isolants projetés
4. Isolants en vrac

Selon l’objectif
1. Isolation thermique
2. Isolation phonique
3. Isolation acoustique

Conclusion : quel type d’isolation choisir ?


Types d’isolation selon les matériaux isolants

Les matériaux isolants peuvent être regroupés en 3 grandes catégories : les isolants composés de laine minérale, les isolants écologiques et les isolants synthétiques.

1. Laine minérale
2. Isolants écologiques
3. Isolants synthétiques

1. Laine minérale

type isolation laine minerale

La laine minérale est composée de fibres de verre recyclé ou de roche qui sont tissés pour former des rouleaux, des panneaux ou des flocons en vrac. Il y a plusieurs isolants dans la famille de la laine minérale :

  • Laine de verre : composée de sabre et de verre recyclé, la laine de verre est l’un des matériaux les plus populaires pour isoler une maison par l’intérieur. Les rouleaux sont parfaits pour isoler une toiture par l’intérieur, tandis que les flocons en vrac conviennent très bien à l’isolation du sol du grenier. La laine de verre peut aussi être utilisée pour isoler les plafonds, les planchers en bois et les murs intérieurs.
  • Laine de roche : fabriquée à partir de roche volcanique, la laine de roche a les mêmes applications que la laine de verre (toiture et murs par l’intérieur, sol…) et sa résistance thermique est comparable. L’avantage principal de la laine de roche, c’est qu’il s’agit aussi d’un excellent isolant acoustique.
  • Verre cellulaire : ce matériau composé de verre recyclé et comportant une multitude de bulles de gaz se prête particulièrement bien à l’isolation des endroits humides : caves, façades, toitures plates ou végétalisées… Le verre cellulaire est étanche à l’eau et à la vapeur et il est incompressible.

 

Avantages et inconvénients de la laine minérale

  • Excellent rapport qualité-prix
  • Bonne isolation thermique
  • Facile à poser
  • Résistante aux incendies et réduit les bruits
  • Il faut prévoir une épaisseur plus importante qu’avec les isolants synthétiques

 

Prix de la laine minérale

Le prix de l’isolation en laine minérale dépend du matériau, de sa forme et de son application. En moyenne, vous pouvez compter 20 à 35 €/m² (HTVA, pose comprise).

Voulez-vous recevoir un prix sur mesure pour votre projet ? Ou bien vous hésitez toujours entre la laine minérale et un autre isolant ? Demandez gratuitement conseil à un spécialiste via notre page devis.

2. Isolants écologiques ou biosourcés

type isolation ecologique

Les isolants écologiques, également appelés biosourcés, sont composés de matière végétale ou animale. Leur fabrication n’a pas d’impact négatif sur l’environnement et il sont complètement renouvelables. De nombreux matériaux naturels peuvent être utilisés pour l’isolation. Voici un aperçu des isolants écologiques les plus courants :

  • Ouate de cellulose : la ouate de cellulose est fabriquée à partir de papier journal recyclé. Elle peut être projetée sur une surface pour former une couche d’isolation uniforme (toiture, sol, murs creux) ou bien soufflée en vrac pour recouvrir le sol du grenier.
  • Laine de mouton : les rouleaux de laine de mouton conviennent parfaitement à l’isolation d’une maison à ossature bois, en comblant les espaces vides. De plus, elle est facile à travailler et absorbe l’humidité.
  • Laine de bois : fabriqué à partir de fibres de bois, ce matériau se présente sous forme de rouleaux et de panneaux semi-rigides. La laine de bois a une haute capacité thermique et elle absorbe aussi l’humidité. Elle convient bien à l’isolation des toitures, des murs et des sols.
  • On peut également citer le chanvre, le liège, la paille, les plumes de canard, la fibre de coco, le lin

 

Avantages et inconvénients des isolants écologiques

  • Pas d’impact sur l’environnement
  • Régulation de l’humidité et généralement, capacité thermique importante
  • Bonne isolation acoustique
  • Moins d’entreprises travaillent avec ces matériaux
  • Souvent plus coûteux que la laine minérale et les isolants synthétiques
  • Plus vulnérable aux nuisibles

 

Prix des isolants écologiques

Le prix des isolants écologiques ou biosourcés dépend de nombreux facteurs. En moyenne, vous pouvez compter 20 à 40 €/m² (HTVA, pose comprise).

Voulez-vous recevoir un prix sur mesure pour votre projet ? Ou bien souhaitez-vous plus d’informations sur les différents isolants écologiques ? Demandez gratuitement conseil à un spécialiste via notre page devis.

3. Isolants synthétiques

type isolation synthetique

Les isolants synthétiques sont composés de différents polymères (PUR, PIR, PSE, XPS…), qui sont fabriqués à partir de produits pétrochimiques. On les trouve principalement sous forme de panneaux rigides, mais certains isolants synthétiques peuvent aussi être projetés sous forme de mousse liquide.

  • Polyuréthane (PUR) : il s’agit de l’isolant synthétique le plus courant. Disponible sous forme de panneaux rigides ou de mousse projetée, le polyuréthane convient pratiquement à toutes les applications.
  • Polyisocyanurate (PIR) : ce matériau ressemble fortement au polyuréthane, mais il est encore plus performant au niveau de l’isolation thermique. Par conséquent, même une couche mince fournit un bon niveau d’isolation. C’est en quelque sorte une version améliorée du polyuréthane.
  • Polystyrène expansé (PSE) : communément appelé frigolite, le polystyrène expansé est un matériau abordable, résistant à l’humidité et facile à travailler. Ce matériau isolant est disponible sous forme de panneaux pour la plupart des applications, ainsi que sous forme de billes pour l’isolation des murs creux.
  • Polystyrène extrudé (XPS) : les panneaux de polystyrène extrudé sont très résistants à la compression et par conséquent, se prêtent particulièrement à l’isolation des sols et des toitures plates.
  • Polyéthylène (PE) : cet isolant synthétique moins courant est surtout intéressant pour l’isolation acoustique des sols, pour l’isolation de bordures et pour l’isolation des tuyaux de chauffage.

 

Avantages et inconvénients des isolants synthétiques

  • Excellent niveau d’isolation
  • Permet de poser des couches plus minces
  • Résistants à l’humidité (idéal pour l’isolation de la toiture, des murs extérieurs, du sol par la cave…)
  • Moins bonne isolation acoustique (sauf le polyéthylène)
  • Fabrication peu écologique

 

Prix des isolants synthétiques

Le prix des isolant synthétiques varie en fonction du matériau, de son épaisseur et de son application. En moyenne, vous pouvez compter 20 à 40 €/m² (HTVA, pose comprise).

Voulez-vous recevoir un prix sur mesure pour votre projet ? Ou bien vous hésitez toujours entre les isolants synthétiques et d’autres matériaux ? Demandez gratuitement conseil à un spécialiste via notre page devis.

 


Types d’isolation selon la forme

La plupart des matériaux isolants sont disponibles sous plusieurs formes. Que choisir pour votre projet ? Voici un aperçu des différents formes d’isolation et de leurs caractéristiques :

1. Rouleaux isolants
2. Panneaux isolants rigides
3. Isolants projetés
4. Isolants en vrac

1. Rouleaux isolants

type isolation rouleaux

Les rouleaux isolants sont flexibles, faciles à travailler et relativement abordables. Vous pouvez les découper comme vous le souhaitez et les poser sur des surfaces irrégulières.

  • Bonne isolation thermique et acoustique
  • Souple et compressible, donc ne convient pas toujours à l’isolation du sol
  • Bonne résistance aux incendies
  • Complètement recyclable

Matériaux isolants : laine de verre, laine de roche, laine de mouton, fibres de bois…
Applications : toiture inclinée par l’intérieur, sol du grenier, murs intérieurs
Prix indicatif : 18 à 35 €/m² (HTVA, pose comprise). Demandez des devis sur mesure.

2. Panneaux isolants rigides

type isolation panneaux

Tous les isolants synthétiques, ainsi que certains autres matériaux, sont disponibles sous forme de panneaux rigides. Ces panneaux sont également faciles à travailler et à découper. Ils peuvent être utilisés pour isoler pratiquement tous les endroits d’une maison.

  • Meilleure isolation thermique que les rouleaux isolants
  • Vous avez besoin de moins d’épaisseur pour atteindre une bonne valeur d’isolation
  • Certains panneaux rigides sont incompressibles, donc idéaux pour l’isolation du sol
  • Moins flexible que les rouleaux et parfois difficile de combler tous les recoins
  • Certains panneaux sont équipés de rainures et de languettes pour former une couche uniforme

Matériaux isolants : PUR, PIR, PSE, XPS, verre cellulaire…
Applications : toiture inclinée et plate, sol, murs extérieurs…
Prix indicatif : 20 à 40 €/m² (HTVA, pose comprise). Demandez des devis sur mesure.

3. Isolants projetés

type isolation projete

Les isolants projetés sont très pratiques : le spécialiste peut les appliquer directement sur la surface à isoler, sous forme de mousse liquide qui sèche rapidement. Cela lui permet de combler facilement tous les recoins. De plus, les travaux sont rapides, ce qui vous fait économiser sur les frais de main-d’œuvre.

  • Comble tous les recoins pour former une couche uniforme et étanche à l’air
  • Parfaits pour les endroits difficiles à isoler (combles d’une toiture inclinée, plafond de la cave…)
  • Très bonne isolation thermique
  • Séchage rapide, ne se déforme pas ensuite
  • Pas besoin de chape pour l’isolation du sol

Matériaux isolants : mousse polyuréthane (PUR), flocons de laine de verre, mousse icynene
Applications : combles de toiture inclinée, sol, murs creux
Prix indicatif : 25 à 30 €/m² (HTVA, pose comprise). Demandez des devis sur mesure.

4. Isolants en vrac

type isolation vrac

Les isolants en vrac sont des granulés, des billes ou des flocons que l’on achète en sac. Ils peuvent être soufflés à l’aide d’une machine pour simplement recouvrir une surface plate, ou appliqués directement à l’aide d’une colle pour adhérer aux surfaces inclinées.

Matériaux isolants : ouate de cellulose, flocons de laine de verre, granulés de liège, vermiculite…
Applications : combles de toiture inclinée, sol du grenier
Prix indicatif : 20 à 25 €/m² (HTVA, pose comprise). Demandez des devis sur mesure.

 


Types d’isolation selon l’objectif

En général, l’objectif principal de l’isolation est de réduire les pertes de chaleur dans une maison : dans ce cas, on parle d’isolation thermique. Cela dit, on peut également isoler pour réduire les nuisances sonores venant de l’extérieur (isolation phonique), ou pour améliorer l’acoustique d’une pièce (isolation acoustique).

1. Isolation thermique
2. Isolation phonique
3. Isolation acoustique

1. Isolation thermique

type isolation thermique

L’objectif de l’isolation thermique est de réduire les pertes de chaleur dans votre maison, ce qui vous permet de faire des économies d’énergie et de profiter d’une température intérieure constante. Les pertes de chaleur se font principalement par la toiture (30 % des pertes), par les murs (20 %) et par le sol (10 %). Les fenêtres sont également une source de déperdition thermique.

  • Isolation thermique de la toiture : comme la chaleur monte, c’est par la toiture qu’il y a le plus de pertes. Vous pouvez isoler votre toiture par l’intérieur si vous ne voulez pas faire de gros travaux, ou par l’extérieur si la toiture est en mauvais état et doit être rénovée. Et si vous n’utilisez pas votre grenier comme pièce de vie, vous pouvez également isoler le sol du grenier, c’est encore plus simple.
  • Isolation thermique des murs : si vous souhaitez isoler vos murs, il est recommandé de le faire par l’extérieur et de poser un nouveau revêtement de façade. L’isolation des murs par l’intérieur est moins efficace et vous faire perdre de l’espace de vie. Si vos murs sont creux, vous pouvez également faire remplir ce creux avec un isolant, c’est une technique rapide et abordable.
  • Isolation thermique du sol : l’isolation du sol vous fournit un confort thermique très agréable. Le plus simple est d’isoler le plafond de votre cave ou de votre vide sanitaire. Si ce n’est pas possible, vous n’avez pas d’autre choix que de démolir le sol, isoler puis poser un nouveau revêtement de sol.
  • Isolation des fenêtres : vous pouvez éviter les pertes de chaleur en posant de nouveaux châssis et en remplaçant votre simple ou double vitrage par du vitrage à haut rendement ou triple vitrage.

2. Isolation phonique

type isolation phonique

L’isolation phonique vise à réduire les nuisance sonores venant de l’extérieur (bruit de voisinage, circulation…). Les isolants phoniques permettent aussi d’atténuer les bruits d’une pièce ou d’un étage à l’autre (musique, bruits d’impacts, chaise qu’on déplace…). Les isolants les plus courants sont la laine de roche et le polyéthylène.

  • Isolation phonique des murs : pour l’isolation phonique d’un mur, on posera généralement un doublage isolant contre le mur intérieur, avec de laine de verre ou de roche.
  • Isolation phonique du sol : ici, tout dépend du type de sol. S’il s’agit d’un plancher en bois avec un espace vides entre les solives, on peut poser de laine minérale entre celles-ci. Dans les cas d’un sol en béton, une fine couche de polyéthylène est un bon choix.
  • Isolation phonique du plafond : on peut réaliser un faux plafond pour dissimuler une couche d’isolation phonique en laine de verre, afin de réduire les nuisances sonores entre les étages.

3. Isolation acoustique

type isolation acoustique

L’isolation acoustique désigne plutôt les finitions intérieures qui améliorent l’acoustique d’une pièce (ex. bureau, studio de musique…).

  • Plafond tendu acoustique : il existe des plafonds tendus (toile fixée aux murs d’une pièce pour constituer un faux plafond) qui sont perforés, ce qui leur permet d’absorber les bruits. On peut également prévoir une couche d’isolation au-dessus du plafond tendu.
  • Mur tendu : il s’agit du même principe que le plafond tendu, mais appliqué aux murs de la pièce.
  • Panneaux acoustiques : généralement utilisés dans les locaux professionnels, les panneaux acoustiques peuvent être posés contre un plafond ou un mur, ou même entre deux bureaux.

 


Conclusion : quel type d’isolation choisir ?

Comme vous pouvez le voir, il existe de nombreux types d’isolation. Alors, comment faire le bon choix pour votre projet ? Tenez compte de ces différents facteurs :

  • Application : le choix du matériau isolant et de sa forme dépend tout d’abord de votre projet. Par exemple, si vous souhaitez isoler une toiture inclinée par l’intérieur, les rouleaux de laine de verre ou les panneaux en polyuréthane sont de bons choix. Si vous voulez isoler vos murs creux, optez plutôt pour la mousse polyuréthane projetée, les billes de polystyrène expansé ou la laine de verre projetée.
  • Budget : l’isolation a évidemment un coût, et de nombreux particuliers cherchent avant tout le meilleur rapport qualité-prix. Si c’est votre cas, optez pour la laine de verre ou la laine de roche.
  • Performance : si vous cherchez avant tout la meilleure performance au niveau de l’isolation thermique, optez pour les panneaux rigides en isolants synthétiques (PUR, PIR, PSE, XPS…).
  • Surface à isoler : si la surface que vous souhaitez isoler est irrégulière (ex. combles d’une toiture inclinée, plafond de la cave), utilisez plutôt les isolants projetés ou en vrac.
  • Préférences personnelles : l’aspect écologique est-il important pour vous ? Optez pour un isolant biosourcé comme la ouate de cellulose ou la laine de bois.

 

Demandez conseil à un spécialiste de l’isolation !

Souhaitez-vous être certain de faire le bon choix pour votre projet, pour le bon prix ?

N’hésitez pas à faire appel à un spécialiste de l’isolation. Celui-ci vous donnera volontiers plus d’informations sur les différentes possibilités et vous aidera à choisir le meilleur type d’isolation pour votre projet.

Vous pouvez recevoir des offres sur mesure de la part d’entrepreneurs près de chez vous en faisant une demande via le formulaire ci-dessous :

 

Demander des devis : Isolation

Isoler votre habitation augmente votre confort de vie et fait baisser votre consommation d'énergie. À l'aide du formulaire ci-dessous, vous pouvez demander jusqu'à 3 devis sur mesure à des entrepreneurs spécialisés en isolation. Ainsi, vous pouvez comparer et choisir la meilleure offre. Ce service est complètement gratuit et ne vous engage à rien.

  • Devis gratuits
  • Sans engagement
  • Comparez et épargnez
  • Entrepreneurs agréés