Isolation-info.fr La meilleure plateforme de comparaison de devis

Isolation du vide sanitaire : Méthodes et prix

L’isolation du vide sanitaire réduit les pertes de chaleur par le sol de la maison, ce qui vous permet d’économiser en moyenne 10 à 15 % de votre facture d’énergie. De plus, le sol garde une température constante et agréable. Alors, comment isoler un vide sanitaire ? Que faut-il faire s’il y a de l’humidité ? Et combien ça coûte ? Découvrez toutes les réponses dans cet article.

Sommaire :

Comment isoler un vide sanitaire ?
Humidité dans le vide sanitaire
Combien coûte l’isolation du vide sanitaire ?
Avantages de l’isolation du vide sanitaire
Demander des devis gratuits

 

isolation vide ventile Qu’est-ce qu’un vide sanitaire ?

Le vide sanitaire, aussi appelé « vide ventilé », est l’espace qui se situe entre le sol du rez-de-chaussée et la terre sur laquelle la maison est construite. Contrairement à une cave, le vide sanitaire n’est pas aménageable, car il fait 70 à 80 cm de hauteur en moyenne.

Ce volume d’air forme une barrière naturelle qui protège le plancher de la maison contre l’humidité du sol. Pour éviter la condensation, le vide sanitaire est ventilé à l’aide de bouches d’aération en bas de la façade. On peut également faire passer les canalisations d’eau ou de gaz par le vide ventilé.

 

Comment isoler un vide sanitaire ?

Pour réduire les pertes de chaleur par le bas de la maison, on peut isoler le vide sanitaire. Deux méthodes sont possibles : soit isoler le plafond du vide sanitaire ou autrement dit, isoler le sol par dessous ; ou bien isoler le sol du vide sanitaire.

Quelle méthode choisir ? Tout dépend de la facilité d’accès au vide sanitaire. Notez qu’on peut également combiner les deux méthodes pour une isolation optimale.

 

Option 1 : vide sanitaire accessible → isolation du sol par dessous

isolation vide sanitaire pur

Quand le vide sanitaire est facilement accessible (à partir de 45 cm de hauteur), et qu’il est au moins possible d’y ramper, on peut isoler le sol du rez-de-chaussée par dessous.

C’est la meilleure méthode d’isolation du sol, car l’isolation protège l’entièreté du plancher et il n’y a pas de contact avec l’air froid et humide du vide sanitaire. Et contrairement à l’isolation du sol par dessus, pas besoin de démolir le revêtement existant.

 

Quel isolant pour l’isolation du sol par dessous ?

L’isolation du sol par dessous revient donc à isoler le plafond du vide sanitaire.

Pour ce faire, on peut utiliser des panneaux isolants rigides (en polyuréthane ou en polystyrène expansé) ou des rouleaux de laine minérale (de verre ou de roche). Ces panneaux ou rouleaux sont souvent déjà équipés d’un écran pare-vapeur, ce qui empêche l’humidité de pénétrer dans l’isolant.

Mais de nos jours, on utilise souvent de la mousse polyuréthane ou un autre type de mousse isolante (ex. icynene). Ce type d’isolant peut être projeté directement sur une surface, ce qui facilite les travaux et les rend moins coûteux. Et s’il y a des canalisations fixées au plafond du vide sanitaire, la mousse isolante est une solution idéale, car elle permet de combler tous les recoins.

Astuce : quand on isole le sol par dessous via le vide sanitaire, on pose souvent une membrane de sol sur le sol du vide sanitaire. Cela fournit une protection supplémentaire contre l’humidité.

Prix de l’isolation du sol par dessous : 15 à 40 €/m² (HTVA, pose comprise). Demandez des devis.

 

Option 2 : vide sanitaire inaccessible → isolation du sol du vide sanitaire

isoler vide sanitaire

Lorsque le vide sanitaire est trop petit pour y travailler confortablement (moins de 35 à 40 cm de hauteur), on peut également combler (partiellement) le vide sanitaire avec un isolant en vrac. Il peut s’agir de granulés isolants en polystyrène expansé, mais d’autres matériaux isolants sont également envisageables.

Cette alternative est moins efficace : comme l’isolation ne protège pas directement le sol du rez-de-chaussée, il y aura tout de même des pertes de chaleur. Mais c’est toujours mieux que rien.

Bien sûr, rien n’empêche de poser un isolant en vrac dans un vide sanitaire accessible. En combinant les deux méthodes, vous obtenez une isolation du sol optimale.

 

Quel isolant pour l’isolation du sol du vide sanitaire ?

L’isolation du sol du vide sanitaire se fait avec un isolant en vrac, c’est-à-dire des petits granulés ou flocons de matériau isolant qui sont insufflés ou simplement déversés sur le sol du vide ventilé.

On peut utiliser des granulés de polystyrène expansé (PSE), des flocons de laine de verre, ou encore de la perlite ou de la vermiculite (isolants minéraux).

Les granulés PSE sont un bon choix si le niveau de la nappe phréatique est élevé : en cas d’inondation souterraine, cet isolant flotte sur l’eau, reste étanche, et continue de protéger le sol de la maison.

Prix de l’isolation du sol du vide sanitaire : 20 à 50 €/m² (HTVA, pose comprise). Demandez des devis.

 

Quelle est la meilleure méthode d’isolation du vide sanitaire ?

Tout dépend de votre situation. L’isolation du sol par dessous est la méthode la plus efficace, mais elle n’est possible que si votre vide sanitaire est facilement accessible. Si ce n’est pas le cas, l’isolation du sol du vide sanitaire est une bonne alternative. Et si votre vide ventilé et votre budget le permettent, vous pouvez combiner ces deux méthodes.

Souhaitez-vous être certain de faire le bon choix ? N’hésitez pas à faire appel à un spécialiste de l’isolation. Celui-ci pourra analyser votre situation et vous recommander la méthode la plus appropriée. Demandez des devis via cette page, c’est gratuit et ça ne vous engage à rien.

 

Humidité dans le vide sanitaire

Le vide sanitaire doit normalement protéger le sol de la maison contre l’humidité, mais il n’est pas rare que des problèmes d’humidité apparaissent malgré tout dans celui-ci.

Quand le vide sanitaire n’est pas suffisamment ventilé (et c’est souvent le cas), les remontées capillaires peuvent causer des tas de problèmes : moisissures, odeur de renfermé, poutres en bois qui pourrissent, condensation contre le plafond du vide sanitaire…

 

Comment isoler un vide sanitaire humide ?

Voici quelques conseils pour isoler correctement un vide sanitaire humide :

  • Poser une membrane de sol : cette membrane d’étanchéité empêche les remontées capillaires dans le vide sanitaire.
  • Utilisez un isolant en vrac résistant à l’humidité : isolez le sol du vide sanitaire avec des granulés PSE. Ceux-ci peuvent flotter sur l’eau qui remonte dans le vide sanitaire sans perdre leur capacité isolante.
  • Améliorez la ventilation du vide sanitaire : faites poser des bouches d’aération supplémentaires afin d’assurer une bonne évacuation de l’air humide et un apport d’air frais.

Combien coûte l’isolation du vide sanitaire ?

Le prix de l’isolation du vide sanitaire dépend de différents facteurs : facilité d’accès au vide sanitaire, méthode choisie, matériau isolant utilisé, la superficie à isoler…

En moyenne, comptez entre 15 et 50 €/m² (HTVA, pose comprise). Ce tableau reprend les prix indicatifs pour différents matériaux isolants :

Matériau isolant pour le vide sanitairePrix par m² (HTVA, pose comprise)
Isolation du sol par dessous
Mousse polyuréthane25 à 35 €/m²
Mousse icynene25 à 35 €/m²
Panneaux en polystyrène expansé (PSE)15 à 25 €/m²
Panneaux en polyuréthane (PUR)20 à 40 €/m²
Rouleaux de laine de verre ou de roche15 à 30 €/m²
Isolation du sol du vide sanitaire
Granulés de polystyrène expansé (PSE)20 à 30 €/m²
Perlite ou vermiculite30 à 50 €/m²

Attention : ces prix sont donnés à titre indicatif, et peuvent varier d’une entreprise à l’autre. Notez également que vous pouvez solliciter des aides de l’État pour l’isolation du sol, et que si votre maison a 2 ans ou plus, vous ne payez que 5,5 % de TVA.

Souhaitez-vous recevoir des offres sur mesure pour votre projet ? Demandez des devis via cette page, c’est gratuit et sans engagement.

Avantages de l’isolation du vide sanitaire

Pourquoi isoler le vide sanitaire ? Voici un aperçu des avantages :

  • Économies d’énergie : les pertes de chaleur par un sol non isolé représentent environ 10 % des pertes thermiques d’une maison. Par conséquent, l’isolation du vide sanitaire, du sol ou de la cave permet de réduire ces pertes de chaleur et de faire des économies de chauffage.
  • Température du sol plus confortable : un sol bien isolé garde une température constante et agréable, et se refroidit moins vite pendant l’hiver.
  • Prévention des problèmes d’humidité : avec l’isolation du vide sanitaire et une membrane de sol, vous réduisez drastiquement le risque de problèmes dus aux remontées capillaires.
  • On ne touche pas au revêtement de sol du rez-de-chaussée : contrairement à l’isolation du sol par dessus, l’isolation par le vide sanitaire n’implique pas de démolir le sol existant pour l’isoler.

 

Demander des devis : Isolation

Isoler votre habitation augmente votre confort de vie et fait baisser votre consommation d'énergie. À l'aide du formulaire ci-dessous, vous pouvez demander jusqu'à 3 devis sur mesure à des entrepreneurs spécialisés en isolation. Ainsi, vous pouvez comparer et choisir la meilleure offre. Ce service est complètement gratuit et ne vous engage à rien.

  • Devis gratuits
  • Sans engagement
  • Comparez et épargnez
  • Entrepreneurs agréés